Les erreurs à éviter sur un elliptique

L’elliptique est une valeur sûre dans une salle de sport. C’est une machine assez simple d’utilisation, peut-être même un peu trop. Profitez de ces quelques conseils pour rendre votre travail aussi efficace que possible.

Utiliser le temps de façon intelligente

Travailler sur un elliptique pendant deux heures n’est pas forcément ce qui va vous rendre beaucoup plus performant. Pour un travail plus efficace, faites des séances de travail en fractionné. Vous pouvez par exemple faire 30 secondes d’accélération pour ensuite ralentir pendant 45 secondes. Cela vous permet de diminuer votre rythme cardiaque. Le travail HIIT doit tout de même être adapté à chacun donc n’hésitez pas à demander conseil au coach sportif présent.

Ne pas se faire avoir par le bouton « Fat burn »

On peut croire qu’en travaillant avec le «Fat burn» – bouton à fond, la graisse disparaîtra rapidement. Il faut comprendre que cette option aide seulement à une intensité très faible, sans pour autant faire brûler des calories. Et puisqu’il faut en brûler un maximum pour perdre du poids, il vaut mieux opter pour un travail HIIT comme expliqué ci-dessus.

Ne faites pas trop attention aux chiffres sur la machine

Les indicateurs de « calories brûlées » sont souvent faux. Déjà, il faut avoir entré ses propres données et même la plupart du temps, elles ne peuvent pas mesurer le type de corps, le niveau de sa forme, la taille etc… Des chercheurs de l’université de Californie à San Francisco ont même établi que l’elliptique surestime en moyenne de 42% les calories brûlées.

Il vaut mieux se faire confiance et estimer l’efficacité selon ses propres sensations d’effort.

Ne pas se reposer sur les poignets statiques

L’elliptique permet de tenir la bonne posture, de se tenir droit, d’acquérir une bonne circulation et de travailler les muscles de façon plus efficace. En s’appuyant sur les poignets, on évite au corps une grande partie de ce travail. Utilisez plutôt les guidons (qui bougent) pour aussi faire travailler les bras et les épaules tout en restant concentré sur le travail des jambes pour maintenir l’élan.

Ne jamais changer la résistance

On n’arrête pas de le dire, le corps a tendance à s’habituer aux exercices. Il est donc indispensable de changer ses routines régulièrement. La meilleure façon est d’augmenter la résistance. L’idéale est d’avoir le sentiment que le travail est difficile, mais pas impossible.

Mal distribuer le poids de son corps sur les pédales

L’elliptique était fait pour imiter la course à pieds mais de façon à protéger les articulations. Lorsque l’on pédale, il faut commencer par les pointes de pieds et dérouler sur toute la longueur en terminant par les talons. La répartition uniforme de son poids sur les pieds est essentielle pour éviter la blessure.

Ne pas maintenir le rythme

La différence entre l’elliptique et le tapis de course est que c’est vous qui décidez le rythme, pas la machine. Il faut par contre, être capable de maintenir un rythme régulier même quand on augmente la résistance. Si vous n’arrivez pas à garder ce rythme après un certain temps, il vaut mieux diminuer le niveau.

Bref, vous l’aurez compris, l’elliptique est une machine aussi bonne pour tonifier une grande partie de vos muscles que pour faire monter le rythme cardiaque mais il faut savoir s’en servir.

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles pour vos prochaines séances !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *